Tag: Soupe

La Wannabe au Marché Public 440: Velouté de marrons façon cappuccino

Velouté de marrons

Les marrons (fruits du châtaignier) sont souvent remisés au rang des mal-aimés et des incompris. Plusieurs se demande comment apprivoiser ce fruit qui fait partie de la même famille que les noix, amandes et pistaches. Il existe pourtant de nombreuse façons de l’apprêter, dont rôtis au four ou encore réduit en poudre pour remplacer la farine traditionnelle dans vos recettes. Next link

Soupe à la courge, fenouil et gingembre + graines de pavot

4-34 AM2268

Avec le froid intense des dernières semaines, une nouvelle recette de soupe s’imposait sur le blogue. Je ne sais pas vous mais j’ai drôlement envie de réchauffer mes pauvres petites mains gelées et d’essayer d’oublier que l’hiver est encore loin d’être terminé. Aussi parce que mon alimentation en est principalement constituée pendant les mois enneigés, j’en fais une obsession. La soupe c’est un peu comme le penchant hivernal de la salade!

1-08 AM2269 2-10 AM2272

J’ai choisi une soupe à la courge parce que j’adore l’odeur sucrée de la courge qui rôtie dans le four. Cette recette a une petite twist particulièrement intéressante avec l’ajout du fenouil et du gingembre. On peut varier le choix de la courge et l’agrémenter des garnitures qui nous plaisent. C’est réconfortant à souhait et ça donne de bien jolies couleurs à photographier.

D’ailleurs, ce billet est le fruit d’une toute nouvelle collaboration avec le photographe Jean-François Houde avec qui je vais m’amuser à expérimenter pour le blogue dans les prochains mois. Vous pourrez donc admirer ses photos remplies de magnifiques couleurs et textures sur La Wannabe cuisine!

1-41 AM2280 2-40 AM2284

Crédit photo: Jean-François Houde

Soupe à la courge, fenouil et gingembre + graines de pavot

Donne environ 6 tasses, recette originale ici

  • 1 courge au choix, coupée en 2, épépinée
  • 1 gros poireau, la partie blanche et verte pâle tranchée
  • 1 grosse gousse d’ail hachée finement
  • 1 bulbe de fenouil haché (réserver le feuillage pour la garniture)
  • 1 morceau de gingembre d’environ 3/4 pouces, pelé et haché
  • 2 c à thé d’origan frais
  • 1 feuille de Laurier
  • De l’huile d’olive
  • 4-5 T d’eau ou de bouillon de légumes
  • Sel et poivre

Garnitures au choix

  • Du fromage de chèvre, j’ai utilisé le Chèvre des neiges
  • Crème 15%
  • Jus de citron
  • Graines de pavot
  • Feuillage du fenouil haché

1. Préchauffer le four à 375 degrés et couvrir une plaque à cuisson de papier parchemin. Huiler, saler et poivrer les deux faces intérieures de la courge et déposer à l’envers sur la plaque. Enfourner et cuire jusqu’à ce qu’elle soit tendre, entre 40 et 60 minutes selon la grosseur de votre courge. Laisser refroidir puis récupérer la chaire à l’aide d’une cuillère. Réserver dans un bol.

2. Dans un grand chaudron, chauffer un filet d’huile d’olive à feu moyen-élevé. Ajouter les poireaux, l’origan frais et faire revenir jusqu’à ce que les poireaux soient tendres. Ajouter l’ail, faire revenir 1 minute de plus. Ajouter le fenouil et le gingembre et cuire 5 minutes ou jusqu’à ce que le fenouil soit tendre et que le gingembre soit odorant. Ajouter la courge, la feuille de Laurier, l’eau et assaisonner.

3. Porter à ébullition et laisser mijoter environ 30 minutes. Retirer du feu et incorporer du Chèvre des Neiges ou de la crème 15% au goût. Réduire le mélange en purée à l’aide d’un pied mélangeur jusqu’à l’obtention d’une texture onctueuse et lisse. Remettre le chaudron sur le feu et faire mijoter à feu très doux. Ajouter un splash de jus de citron et rectifier l’assaisonnement.

4. Servir avec un filet de crème, des graines de pavot et le feuillage de fenouil haché.

5. Manger.

Soupe aux tomates rôties + croûtons gratiné au cheddar fort

DSCN1305

ll y a des soupes, et il y a cette soupe. On a tous mangé de la soupe aux tomates en canne Campbell’s quand on était petits. Fait avec du lait ou de l’eau. Avec ou sans biscuits soda concassés dedans. Parfois avec un grilled cheese au fromage Single on the side. C’était bon, ça goûtait l’enfance et les samedis après-midi. Cette soupe, c’est un peu de tout ça, mais en mieux. En mieux parce qu’on a vieilli et que nos goûts se sont raffinés un brin. On est plus fancy et plus épicurien parce qu’on écoute trop Josée di Stasio s’extasier devant une tomate fraîche.

Next link