Biscottis parfumés à l’orange aux pistaches, canneberges et chocolat blanc

Capture d’écran 2014-11-12 à 10.52.47

12 novembre: je suis déjà en mode Noël.  #MusiqueDeNoëlDansMesOreilles

Je sais, je sais… Vous me détestez. Depuis quelques années j’apprécie tout particulièrement cette période de l’année. Il m’est autrefois arrivé de moins l’aimer. Pourquoi?

Parce que:

  • On a tous eu un Noël en mode célibataire endurci à répéter mille fois : Non, non mononcle, toujours pas de petit chum / blonde. Non matante je ne veux pas que tu me match avec ton/ta collègue de bureau c’est gentil.
  • Puis il y a le Noël en mode je travaille même si c’est férié. Tu as beau être payé temps triple, ce n’est pas super sympathique comme temps des fêtes.

Capture d’écran 2014-11-12 à 10.55.33Capture d’écran 2014-11-12 à 10.53.31

  • Il y a aussi le premier Noël en mode peine d’amour. On est dévasté et les festivités nous apparaissent comme un horrible complot pour attiser notre peine déjà bien embrasée. À minuit, ça fini indubitablement par un texto aromatisé au vin rouge à notre ex. Classique.
  • De plus en plus de mes amis connaissent le Noël en mode mes parents ont décidé de s’exiler dans un pays exotique loin du froid . Ils cherchent donc une autre famille particulièrement gentille qui serait prête à les laisser squatter leur party du 25.
  • Le plus courant et sournois c’est surement le Noël en mode  j’en ai marre de la société de consommation et d’offrir un kit de chandelles trop parfumées de chez Home Sens en échange d’un paquet de niaiseries en plastique dont je ne me servirai jamais et que je vais probablement refiler à mon échange de cadeaux de bureau l’année prochaine.

Je me suis donc réconciliée avec Noël le jour où j’ai commencé à faire deux choses :

  1. Donner intelligemment, c’est-à-dire à réfléchir avant de donner, et par le fait même, à dépenser beaucoup moins de dollars dans le processus. Qu’est-ce qui ferait vraiment plaisir à cette personne ?
  2. Fabriquer la plupart des cadeaux que j’offre. #DIY

Fotor111211299Capture d’écran 2014-11-12 à 10.55.02

Le premier, tout le monde peut le faire. Il suffit de s’arrêter quelques minutes pour réfléchir à ce que la personne aime. Soyez attentifs aux intérêts des gens autour de vous, soyez créatifs et think outside the box! Le deuxième nécessite un peu plus de motivation mais c’est plus facile qu’on pense. Des fois, le simple fait de personnaliser l’emballage fait le travail.

Par exemple! Je suis une fille qui a toujours froid et qui aime la bouffe. Les mots clés sont faciles à repérer. Si tu m’offres une paire de bas de laine un peu girly (il y en a des roses!) avec un mélange à chocolat chaud joliment emballé, je vais être la fille la plus heureuse du monde et ça t’aura coûté environ 16$. Si tu prends la peine de faire toi-même le mélange de chocolat chaud, ton cadeau va me toucher encore plus. Ce ne sera plus un simple cadeau avec une valeur X mais un peu de ton précieux temps que tu m’offres. Ça fait toute la différence du monde à mes yeux. Et c’est beaucoup plus relaxant d’assembler un mélange à chocolat chaud dans sa cuisine en écoutant de la musique de Noël que d’affronter le chaos ridicule du Centre Eaton un 15 décembre.

Je débute donc aujourd’hui une série de recettes qui s’offrent bien en cadeau. Je vous partagerai également mes trucs et inspirations pour réaliser des emballages créatifs et personnalisés à petits prix.

Mes biscottis sont un incontournable du temps des fêtes. Impossible pour moi de ne pas en amener au party du jour de l’an sous peine de rendre beaucoup de gens malheureux. Contrairement aux biscottis qu’on retrouve dans les commerces, ceux-ci sont tendres. Même pas besoin de les tremper dans un café pour les savourer, quoique… À mon humble avis, ils sont à leur meilleur accompagnés d’un café au lait.

Capture d’écran 2014-11-12 à 10.53.00

[Astuces pour réaliser l’emballage]

  • Le magasin 1$ est votre meilleur ami. On y déniche les pompons, de la laine, et des mini-sapins à moindre coût. Le Omer De Serre et le Michaels  sont aussi tout indiqués mais moins bon marché.
  • On colle les décoration sur le couvercle d’un pot Mason à l’aide d’un fusil à colle
  • Pour les plus motivés, on peint les couvercles des pots Mason à l’aide d’une canne de peinture en spray argentée
  • Pour des étiquette à cadeaux originales, on utilise du carton blanc, de la peinture acrylique et ses talents d’artiste. Je vous recommande de laissez aller votre inspiration sur un grand carton puis ensuite d’y découper plusieurs étiquettes de formes différentes.

 

Biscottis parfumés à l’orange aux pistaches, canneberges et chocolat blanc

Donne environ 30 biscottis

  • 2 c à thé d’eau
  • 3 T de farine tout usage
  • 2 c à thé de poudre à pâte
  • Le zeste de 2 grosses oranges
  • 4 gros oeufs
  • 1/3 T de beurre ramolli
  • 1 T de sucre
  • 1 c à thé d’extrait de vanille
  • 1/2 T de pastilles de chocolat blanc hachées grossièrement
  • 1/2 T de canneberges séchées hachées grossièrement
  • 1/4 T de pistaches hachées grossièrement

1. Préchauffer le four à 350 degrés et recouvrir une grande plaque de papier parchemin. Réserver.

2. Dans un petit bol, fouetter avec une fourchette 1 oeuf et 2 c à thé d’eau. Réserver.

3. Dans un bol moyen, mélanger ensemble la farine, la poudre à pâte et le zeste d’orange. Réserver.

4. Dans un grand bol, battre en crème à puissance moyenne le beurre et le sucre. Ajouter ensuite 1 oeuf à la fois en prenant soin de battre entre chacun. Ajouter l’essence de vanille et battre à nouveau.

5. Incorporer graduellement les ingrédients secs à faible vitesse. Le mélange deviendra un peu granuleux.

6. À l’aide d’une cuillère en bois, incorporer progressivement le chocolat blanc, les canneberges et les pistaches.

7. Bien fariner une surface de travail et vos mais. Diviser la pâte en deux boules et former ensuite 2 rondins d’environ 12 à 15 pouces de long. Les aplatir avec le revers de votre main. Voici les instructions en images pour les plus visuels.

8. Déposer délicatement les deux morceaux de pâte sur la plaque et badigeonner-les avec l’oeuf battu. Enfourner 25 minutes au centre du four.

9. Retirer du four et baisser la température à 300 degrés. Laisser refroidir la pâte légèrement dorée 15 minutes.

10. Couper délicatement en tranches diagonales d’environ 1/2 pouce. Remettre au four et cuire 20 minutes supplémentaire. À la mi-cuisson, retourner les biscottis pour permettre à l’autre face de bien dorer.

11. Laisser refroidir, manger ou offrir en cadeau!

2 Comments

  1. Ça a l’air délicieux et ce sont des biscuits que j’adore, en règle générale. C’est à essayer pour sûr. PS: combien de beurre? Penses-tu que je peux substituer pour de la margarine? Merci beaucoup!

  2. La Wannabe

    2014/11/12 at 9:31 pm

    @Suzie: Merci Suzie pour ton oeil de lynx, j’ai corrigé la recette! :) On parle de 1/3 T de beurre ramolli et je crois bien que tu peux le substituer pour de la margarine.

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>