IMG_0507

En octobre dernier, j’ai décidé de m’accorder une pause de ce blog même si cette décision allait me priver du plaisir que j’ai à écrire et partager mes recettes favorites avec vous. Je n’ai pas cessé de cuisiner pour autant, seulement, je n’avais plus l’énergie nécessaire pour me consacrer à un blog de cuisine et à toutes les étapes que cela implique: tester les recettes, le stylisme culinaire, prendre de jolies photos, écrire le billet, le relire, etc. Je me suis sentie à la fois libérée et coupable de ce choix.

L’énergie elle, s’est complètement enfuie en courant dès l’arrivée des mois d’hiver, me laissant épuisée, confuse et avec une santé plutôt mal en point. L’année 2014 commençait bien durement pour moi, le chaos s’était, entre temps, étendu de ma vie professionnelle à ma vie personnelle. Je regardais, découragée et dépassée, cette montagne qui me semblait plus que jamais impossible à gravir. J’étais malheureuse et je ne savais pas quoi faire pour ramener la légèreté dans mon coeur et le sourire sur mes lèvres.

Pendant que ma tête jouait à l’autruche, mon corps, lui, a tiré la plug. Ciao bye Anne-Ju, game over ma belle. Tu joues pu. Alors j’ai hiberné pendant 3 mois et tout est devenu plus clair soudainement. Ce fut loin d’être facile, mais j’ai fait le grand ménage et je me suis retrouvée. Moi, la fille créative, légère, optimiste, la tête pleine d’idées.

IMG_0515

Peu à peu, j’ai repris le contrôle et j’ai fait des choix, souvent difficiles, mais que je devais faire pour être heureuse. Et aujourd’hui? Je vais bien! Je n’ai pas honte de ce qui m’est arrivée, cette épreuve m’a fait grandir et c’est pour le mieux. Il y a maintenant plein de belles choses qui se dessinent devant moi et même s’il y a une part d’incertitude, c’est de la bonne incertitude, celle qui me donne envie de foncer pour voir ce qui m’attends. Ma liste de projets est longue. Le premier commence maintenant, en faisant renaître ce blog.

Puisque l’énergie est de retour, pour de bon cette fois, j’ai envie de vous partager une recette parfaite pour partir la journée avec le sourire et une bonne dose d’énergie. J’ai essayé maintes versions de granola dans la dernière année sans avoir de coup de coeur jusqu’à ce que je tente celle-ci. Un heureux mélange de noix et de bananes avec juste ce qu’il faut de sucré. J’ai consommé abusivement ce petit-déjeuner pendant mon hibernation et je continue toujours d’ailleurs. Il donne littéralement hâte de se lever pour le déguster, je vous le garantie.

J’adore le servir avec du lait de soya ou d’amande à la vanille non-sucré en y ajoutant des rondelles de bananes fraîches et des dattes hachées. Les variations sont nombreuses: avec des fruits frais, du lait de vache, sur du yogourt, arrosé de miel, à la poignée comme snack, etc. Allez-y comme vous le sentez.

IMG_0524

Granola aux bananes rôties et aux noix
Donne environ 2 grands pots Mason
Recette originale ici

2 bananes à peine mûres
1/3 T d’huile de noix (noisettes, Grenoble, etc.)
1/3 T de sirop d’érable
1 c à thé de cannelle
1/2 c à thé de muscade
1 pincée de sel
4 T de flocons d’avoine à l’ancienne
1/2 T de graines de chia
1/2 T de pacanes

Garnitures [facultatif]:
Des tranches de banane
Des dattes hachées

1. Préchauffer le four à 400 degrés. Déposer les bananes entières sur une plaque à cuisson et faire rôtir au four jusqu’à ce que la pelure soit brun-noir. Retirer du four et laissez refroidir.

2. Retirer la chaire de la banane de la pelure et déposer dans le bol d’un batteur sur socle (ou dans un bol régulier si on en a pas). Ajouter l’huile de noix, le sirop d’érable, la cannelle, la muscade et le sel. Mélanger à force moyenne-élevée jusqu’à ce que les ingrédients s’incorporent bien.

3. Ajouter 3 tasses de flocons d’avoine et mélanger à nouveau à force faible-moyenne jusqu’à ce que les flocons soient bien enrobés. Ajouter les pacanes, les graines de chia et continuer de mélanger en ajoutant le reste des flocons d’avoine. Vous devriez obtenir des grappes de granola.

4. Déposer le granola sur une plaque à cuisson recouverte de papier parchemin. Cuire au centre du four à 400 degrés pendant 20 à 25 minutes. Retourner le granola à la mi-cuisson.

5. Laissez refroidir complètement avant de le ranger dans un plat hermétique. Si le granola est encore tendre après avoir refroidi, briser les grappes en plus petits morceaux et retourner quelques minutes au four en prenant soin de bien le surveiller pour éviter qu’il ne brûle.

6. Manger.